Lutte chenille processionnaire.fr
Newsletter
Mon compte
Mon panier 0

Des Drones pour lutter contre les chenilles processionnaires.

Des Drones pour lutter contre les chenilles processionnaires.

Dans la ville de Canne, l’INRA (institut national de la recherche agricole) procède à des tests pour lutter contre les chenilles processionnaires du pin. Une alternative aux hélicoptères et épandages massifs, le traitement biologique diffusé par des drones. Une solution qui utilise moins de produits et qui permet un traitement des arbres plus ciblé.

Comment vont fonctionner les drones ?

Le drone effectuera un premier passage pour identifier les nids, puis un second passage pour pulvériser le produit sur les arbres atteint. Le drone dispersera sur les arbres une bactérie, la « bacillus thuringiensis ». Cette bactérie est un insecticide biologique.

 

L’expérimentation sera menée sur quatre jours. Vingt hectares seront traités dans le massif de la Croix-des-Gardes.

En plus d’être de vraies ravageuses pour les pins, les chenilles processionnaires se trouvent être un danger pour notre santé et celle des animaux. Les chenilles processionnaires possèdent des milliers de petits poils urticants et irritants sur le corps pouvant provoquer de fortes démangeaisons pour l’homme et de graves lésions pour les animaux. Il ne faut surtout pas toucher les chenilles.

L’INRA n’en est pas à son premier essai. En 2016, dans la ville de Nice, l’institut avait mis au point des fusils paintball qui diffusaient des phéromones de la processionnaire du pin pour éviter la reproduction de ces nuisibles.

D'après un article du journal 20 minutes publié le 28/11/2017 

Une question?
Besoin d'aide ? Trouvez ici les réponses aux questions les plus fréquentes. Foire aux questions